NOVAPLAK, beau comme la pierre, fonctionnel comme le plastique.

NOVAPLAK est un matériau de construction 100 % recyclé et Recyclable et peut-être le seul vraiment écologique.

Le NOVAPLAK est un composite minéral unique en Europe. Dans certaines applications de la construction, où il vient substituer avantageusement le bois, ces plaques permettent en outre de lutter contre les déforestations et de diminuer les déchets de la construction. Ce matériau est beau comme la pierre et fonctionnel comme le plastique.

 

Historique de Novafloor

Les 2 fondateurs de NOVAFLOOR® sont des industriels hors normes. Robert Asseily est aujourd’hui l’un des plus importants industriels libanais. Pourtant, par goût d’indépendance, il aurait pu tout perdre. Héritier d’une grande entreprise familiale de filature textile, dans les années 70, il abandonne tout pour repartir de zéro vers les industries d’avenir : il crée ce qui deviendra la plus grande cimenterie du Liban, l’une des plus importantes du Moyen Orient. Et il se tourne vers les produits chimiques, les matières plastiques, et fonde également une usine de revêtements de sols  implantée en Arabie Saoudite (aujourd’hui rachetée par Gerfloor).

Français d’origine libanaise, Fawaz Kazma est diplômé d’HEC (Executive MBA) et titulaire d’un doctorat en Marketing International. Très francophile, il y a quarante ans, M. Kazma épousa la France, sa culture, sa nationalité et y fonda sa famille.

Fawaz Kazma débute sa carrière dans la vente de matière première plastique au moyen Orient pour le compte de WESTERN CHEMICAL COMPANY, société basée à Bruxelles : « A l’époque, les industriels locaux ne savaient pas faire fonctionner les lignes de production ; aussi pour vendre mes produits, je faisais venir les ingénieurs des producteurs européens de matières premières que je représentais au Moyen Orient pour ajuster les paramètres des machines. Par la force des choses, j’ai appris moi-même et j’ai eu de moins en moins besoin d’eux». M. Kazma finira d’ailleurs par être considéré comme l’expert de la plasturgie pour le Moyen Orient. « On faisait appel à moi pour tous les projets d’envergure ». M. Kazma refusera d’ailleurs la direction pour le Moyen Orient de deux des plus prestigieux groupes internationaux pour aller au bout d’un projet : NOVAFLOOR®.

En 40 ans, M. Kazma mettra en route 12 usines. Après le Moyen Orient, il réindustrialise en France, toujours avec  Robert Asseily, le site désaffecté de la centrale EDF d’Artix (à côté de Pau), pour créer une usine de production de Polystyrène extrudé pour l’isolation (sous licence du japonais Sekisui). Cette usine est aujourd’hui propriété du groupe allemand KNAUFF.

Les deux associés ont un objectif : inventer un nouveau matériau de construction, ce que Robert Asseily appelle : «  le contre-plaqué du XXIe siècle. » En 1996, Robert Asseily et Fawaz Kazma créent NOVAFLOOR® à Coquelles, dans le Nord-Pas-de-Calais, en France.

Sur la base de cette conviction forte, pour lancer l’usine pilote de NOVAFLOOR®, les deux hommes relocalisent alors depuis les Etats-Unis vers la France (à Calais), toute une ligne de production de revêtements de sols qui travaillait jusqu’alors principalement pour WALLMART, leader mondial de la Grande Distribution.

NOVAFLOOR® est l’aboutissement de l’histoire d’une collaboration et d’une amitié de 40 ans entre deux hommes décidément hors normes.

 

NOVAFLOOR® ressuscite la plus grande friche industrielle de l’Europe de l’Ouest.

Le site de Calais devenu rapidement saturé, Fawaz Kazma et ses associés se mettent alors en quête d’un site en Europe capable de les accueillir. « Nous tenions à ce que cela se passe en Europe puisque c’est ici que sont les filières de recyclage parmi les plus avancées au Monde mais s’il l’avait fallu, nous serions allés en Asie ou en Amérique, nous sommes des citoyens du Monde ». Ils découvrent en Picardie, près de Beauvais, la plus incroyable friche industrielle en Europe. GENERAL ELECTRIC y avait un site de production de pièces plastiques pour l’automobile, lequel avait été vendu et fermé par ses repreneurs. « 80 hectares de sites de production vides et inutilisés. Même s’il fallait beaucoup d’imagination et de courage, de la folie ont dit certains de nos associés, ça a finalement été  une vraie opportunité pour tous. D’une part, nous recréons de l’emploi en Picardie et d’autre part, si nous avions dû tout construire en partant de zéro, c’est certainement plus de 100 M€ qu’il nous aurait fallu pour disposer d’un tel outil. C’est en tous cas ce que GE plastics avait investi avant nous dans ce bâtiment et cet équipement ». Après trois ans de travail, de transfert depuis Calais, de transformation et d’adaptation de l’outil à ce nouveau process, c’est finalement près de 20 millions d’euros qui ont été investis au total dans ce projet.  2015, NOVAFLOOR® est enfin installée à Villers Saint Sépulcre à côté de Beauvais dans un bâtiment de 10.000 m² contenant 5 lignes de production automatisées et capable, à plein régime, de produire 20 millions de m² de plaques. Aujourd’hui, pour commencer, la capacité annuelle de 4 000 tonnes permet de produire 250 000 m² de COFFRANOV 10 par exemple ou 900 000 m² de Coffranov3, soit un chiffre d’affaires potentiel de 6 M€.

Pendant 2 ans, conformément à sa politique, Novafloor a passé en charges les travaux d’adaptation et d’aménagement de l’usine pour la rendre opérationnelle pour 2016.

NOVAPLAK est un matériau de construction recyclé et recyclable, mis au point et développé par Novafloor pendant plus de10 ans dans son usine pilote à Coquelles (Hauts de France). La capacité de production était alors de 500kg/h.

Les produits mis au point dans cette usine tous fabriqués à partir de 100% de matières premières recyclées étaient vendus exclusivement au Moyen Orient.

Le produit principal était  le COFFRANOV utilisé pour le coffrage à béton.

Depuis, en s’appuyant sur les qualités esthétiques et les fonctionnalités du Novaplak, d’autres produits ont vu le jour, destinés aux habillages des toitures, des sols et des murs des bâtiments.

 

Une entreprise 100% exportatrice

Troisième originalité : jusqu’à 2015 la production de NOVAFLOOR® était livrée aux pays du Moyen-Orient, Liban, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, et Turquie depuis peu,… Inconnue en France, l’entreprise a acquis ses lettres de noblesse dans ces pays où elle bénéficie d’une notoriété auprès des grandes entreprises de BTP. C’est seulement fin 2015, 12 usines et 3 continents plus tard, après avoir testé et démontré la fiabilité et la résistance de ses matériaux que NOVAFLOOR® se tourne vers le BTP en Europe. « Nous sommes pragmatiques et nous aimons faire les choses dans l’ordre » déclare Fawaz Kazma, « avant de lancer nos produits sur les marchés européens, nous avions deux priorités : d’une part tester la résistance de nos produits dans les conditions de température et d’humidité agressives et d’autre part organiser l’outil de production de Beauvais pour pouvoir répondre à la demande européenne. »