NOVAPLAK est un matériau de construction recyclé et recyclable, développé par Novafloor pendant plus de10 ans dans son usine pilote à Coquelles (Hauts de France). La capacité de production était alors de 500kg/h.
Les produits mis au point dans cette usine tous fabriqués à partir de 100% de matières premières recyclées étaient vendus exclusivement au Moyen Orient.
Le produit principal était  le COFFRANOV utilisé pour le coffrage à béton. Depuis, en s’appuyant sur les qualités esthétiques et les fonctionnalités du Novaplak, d’autres produits ont vu le jour, destinés aux habillages des toitures, des sols et des murs des bâtiments.
Le total investi en R&D dépasse 10 M€ entièrement financés sur fonds propres par les actionnaires.
Novafloor s’est installé depuis 2013 à Villers Saint Sépulcre à côté de Beauvais dans un bâtiment de 10.000 m² contenant 5 lignes de production de plastique. Pendant 2 ans, conformément à sa politique, Novafloor a passé en charges les travaux d’adaptation et d’aménagement de l’usine pour la rendre opérationnelle pour 2016.
Cette usine, rachetée par les actionnaires principaux de Novafloor, à la suite de la fermeture de l’usine SABIC (anciennement GE Plastics), avait coûté à GE plus de 100 M€ sans parler des investissements Novafloor. Par exemple Novafloor a modifié 2 lignes pour produire du NOVAPLAK. Elles sont déjà en production. La capacité de production actuellement installée de l’usine de Beauvais est désormais de 3 tonnes/h en une seule équipe.

Transformer le déchet en produit noble


La France produit chaque année 3,3 millions de tonnes de rebuts plastiques. Près de 300 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année dans le monde. En France, moins de 20 % sont recyclés ! Au niveau européen, c’est l’équivalent d’un milliard de barils de pétrole qui finissent en fumée ou en déchetterie chaque année. Le gisement de matière première auquel s’attaque NOVAFLOOR® est donc gigantesque et inépuisable, puisque les plastiques recyclés peuvent être à nouveau recyclés.

L’équipe de NOVAFLOOR® a mis au point un process qui permet de réaliser un produit unique à partir de PVC recyclé et de charges de carbonate de calcium. « Cela fait un beau produit qui sert dans de nombreuses réalisations de standing au Moyen Orient. Un hôtel a même recouvert le marbre autour de sa piscine parce que la pierre était brûlante sous le soleil, alors que notre produit est agréable au toucher. En outre, le Novaplak est antidérapant.» C’est d’ailleurs d’après l’une de ces réalisations autour d’une piscine que l’Emir d’Abu Dhabi a publié un décret sur l’obligation de mettre des produits antidérapants autour des piscines. « On lui disait toujours qu’il n’y avait pas de solution pour empêcher de glisser, jusqu’à ce qu’il voie une piscine habillée par nos produits » s’amuse M. Kazma.

Le composite minéral : une réelle innovation au niveau mondial


L’usine NOVAFLOOR® de Beauvais fabrique un matériaux à partir duquel ses agents internationaux fabriquent des lames de terrasses, du parement de façade et des produits de couverture à base d’un mélange homogène de poussière de marbre et de plastique recyclé. « Nous nous plaçons donc directement dans la ‘’green tendance’’ du respect de l’environnement » poursuit Fawaz Kazma, « Nous avons fait caractériser nos produits par le L.N.E. (Laboratoire National d’Essais). Grâce à la charge minérale, le produit est très résistant à l’abrasion, et en plus il garde la souplesse du plastique, il résiste à l’eau, aux fortes variations de température, au gel, aux moisissures. Sa dilatation est très faible. D’une certaine façon, il est autonettoyant du fait qu’il est non-poreux et que les mousses et lichens n’adhèrent pas ». La mise au point du mélange « minéral / plastique » a demandé de longues années et de lourds investissement de R&D « et, un peu comme Michelin, nos systèmes de pilotages de production ont une lecture modifiée de façon à garantir le secret de fabrication. » précise Vincent Forget, l’Ingénieur Matériaux qui accompagne M. Kazma depuis 17 ans. Vincent Forget n’est pas n’importe qui : il fut l’un des premiers il y a 20 ans à faire connaitre le WPC (Wood Plastic Composit) en France. M. Forget s’est taillé une réputation pour ses analyses de bilans carbone et ses analyses de cycles de vie.

Eco-construction, éco-rénovation : la « green » tendance


L’empreinte « carbone construction » permet d’avoir une vision des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de dépendance aux combustibles fossiles d’un projet de chantier. Tout en apportant des solutions techniques productives et économiques pour le BTP, les produits NOVAPLAK® sont une solution pour les promoteurs et les prescripteurs du BTP face aux directives de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et aux enjeux du développement durable. L’origine minérale, recyclée et recyclable du NOVAPLAK® en fait un produit « propre ».

Pas de déchets, des produits 100 % recyclés et à 100 % recyclables


Pionnière dans son secteur, NOVAFLOOR® s’est organisée sur le plan logistique pour améliorer le cycle de vie du NOVAPLAK®. À l’heure où les entreprises adoptent un comportement « développement durable », NOVAFLOOR® est dans l’action depuis 1996. Le concept Plak2Plak (prononcer à l’anglaise « Plak to plak ») est simple : produire du NOVAPLAK® à partir du NOVAPLAK®. NOVAFLOOR® intègre son concept Plak2Plak à l’ensemble de son offre qui mérite son label ECO-MATERIAU. Ainsi « NOVAFLOOR® s’inscrit dans un système d’économie circulaire par la reprise du NOVAPLAK® après usage pour les réutiliser dans un nouveau cycle de production. Pas de déchets, des produits 100 % recyclés et à 100 % recyclables » précise Fawaz Kazma. Du choix des matières premières, jusqu’au mode d’utilisation en passant par le procédé de fabrication, l’ECO-CONCEPTION est la stratégie retenue pour donner une deuxième vie aux matériaux.

Une coopération étroite avec le SFEC


Dans cette implication vers le développement durable, NOVAFLOOR®  coopère étroitement avec le SFEC (Syndicat Français des Enducteurs Calandreurs et Fabricants de Revêtements de Sols et Murs) qui participe à la mise en place des normes et prend une part active dans la politique de l'environnement. Stéphanie Jacob, chargée de mission Collecte des Déchets au SFEC développe les filières de collecte et de recyclage des déchets de PVC souple en France : « Le recyclage par NOVAFLOOR® des rebuts plastiques industriels s’inscrit directement dans le cadre du suivi réglementaire inhérent aux déchets industriels ».
Le SFEC est mandaté par la filière industrielle des producteurs de PVC (fenêtre PVC, tuyauterie PVC, sols souples,...) afin de trouver des solutions pour recycler les montagnes de PVC de l’industrie européenne. En effet, ces industriels doivent satisfaire des réglementations environnementales de plus en plus drastiques. Autant dire que c’est un pan entier de l’industrie qui espère en la réussite de Novafloor.
Visionnaire en 1995, Fawaz Kazma participe aujourd’hui directement, avec Novafloor, à offrir une solution permettant de réunir les intérêts des acteurs de l’industrie, de l’économie, de l’écologie et des pouvoirs publics.